Interview Skype de Michael Ferrari

 

Michael Ferrari est une référence en France en matière d’indépendance financière. Créateur du blog esprit-riche.com depuis 2007, Michael est un entrepreneur inspirant et a été le mentor de plusieurs rebelles intelligents 😉 !

Clique sur “Play” pour écouter l’interview complète, sans retouches, enregistrée sur skype :

 

Transcription : Interview Michael Ferrari

Taher : salut Michael ! Ça va ?

Michael Ferrari : salut, ça va et toi ?

Taher : ça va très bien, tu m’entends bien ?

Michael Ferrari : oui, très bien.

Taher : je me présente, peut être que tu me connais déjà, je m’appelle Taher, j’ai acheté ta formation sur l’investissement locatif, que j’ai appliqué et aujourd’hui j’ai 2 appartements —

Michael Ferrari : super !

Taher : il y a un an et quelques mois que j’ai commencé ta formation—

Michael Ferrari : d’accord.

Taher : je l’ai trouvé super, je l’ai appliqué et ça marche super bien.

Michael Ferrari : excellent ! Merci pour le retour.

Taher : je n’ai pas eu le temps de partager ça sur le groupe facebook ou avec toi. Au début j’ai eu pas mal de galères, mais après  ça était vraiment super.

Michael Ferrari : d’accord.

Taher : je te remercie d’avoir accepté mon invitation aujourd’hui pour te demander ton avis sur le business physique sur Internet.

Michael Ferrari : oui—-

Taher : je ne sais pas si c’est un sujet que tu connais un peu ?

Michael Ferrari : oui c’est un sujet que je connais un peu comme je m’intéresse à tout, tu veux qu’on fasse quoi ? Tu veux qu’on fasse une vidéo ou une interview ?

Taher : je voulais avoir ton avis d’expert qui a pu déjà arriver à l’indépendance financière, je pense que tu es une pointure en France — je voulais avoir ton avis sur ça, est-ce que ça peut être un pilier d’enrichissement pour sortir de la rat race ?

Michael Ferrari : ok !

Taher : est-ce que ça te dérange si j’enregistre la session ?

Michael Ferrari : non, il n’y a pas de souci, tu peux l’enregistrer.   

Taher : si je la partage, je te fais part du podcast, comme ça tu me dis si tu es d’accord ou pas, là l’enregistrement est en cours sur Skype. Si tu veux on peut parler déjà de tes projets aujourd’hui sur l’immobilier, je sais que tu es fan d’immobilier—

Michael Ferrari : oui, j’aime l’immobilier, en effet j’y passe pas mal de temps, j’aime bien ce secteur. En ce moment je suis en train d’acheter deux immeubles et j’ai un immeuble qui est en cours de travaux sur lequel il y a six appartements, il est fini à moitié, il y a trois appartements sur six qui sont finis et qui sont loués, ce n’est pas mal parce que rien qu’en étant loué à moitié c’est autofinance les trois derniers qui vont être finis, ça ne va être que du cash-flow positif donc ce n’est pas mal, voilà un petit peu ce que je fais en ce moment.

Taher : super, est-ce qu’aujourd’hui tu peux nous dire combien d’appartements tu as depuis que tu as commencé ?

Michael Ferrari : alors de signé j’en ai 24 et j’en ai dans le pipe, je vais arriver à 27 ou 28 selon ce qui va émerger, le dernier compromis était un truc à rebondissements, mais on devrait arriver à 27.

Taher : super, c’est une question pour ceux qui veulent se lancer avec toi à travers tes formations, combien d’appartements penses-tu qu’il faut avoir pour arriver à être rentier ?

Michael Ferrari : ça dépend de comment on les exploite, de combien on a besoin aussi, mais je pense qu’il faut avoir 5, ce qui est pour moi un minimum, parce que même avec des petits loyers à 200€ ou 250€, ça te fait des montants qui commence à être significatifs, il faut plus raisonner en terme de revenu global sachant qu’il faut partir du principe— par simplicité et pour faire simple et pour que ce soit aussi sécurisé, il faut partir du principe que les revenus de l’immobilier il faut les diviser par 2 et ça fait le net en gros, si tu veux 2500€ pour vivre, ça veut dire qu’il faut avoir 5000€ de revenu en gros, une fois que tu as remboursé ton prêt, c’est très simplifié, mais j’aime bien avoir des repères simples, je raisonne plus en mode combien je veux d’argent, combien il faut en générer pour avoir ça en net.

Taher : donc il faut générer le cash flow positif qui va avec et qui permet de générer un salaire équivalent à ce qu’on a aujourd’hui en travaillant ?

Michael Ferrari : c’est exactement ça.

Taher : et c’est justement ce que tu enseignes dans tes formations, j’ai découvert ça avec toi. Aujourd’hui je me place aussi sur un autre pilier qui est le pilier Internet, parce que déjà je vends des produits physiques sur Internet et j’enseigne aussi à travers une méthode une formation sur comment se lancer en étant débutant et avec rien en banque, comment se lancer dans la vente sur Internet, j’ai un blog qui s’appelle : www.e-amazonien.fr et qui se concentre plus pour le moment sur la vente sur Amazon.

Michael Ferrari : d’accord.

Taher : j’utilise un canal qui s’appelle : FBA (Fulfillment by Amazon), c’est vraiment un business passif, je ne m’occupe de rien, c’est Amazon qui s’occupe de la livraison et du service après-vente et j’arrive aussi à travers ce petit pilier, si on peut dire, à générer du cash-flow positif.

Michael Ferrari : allo, je t’écoute

Taher : je voulais avoir ton avis, si tu connais quelqu’un ou si tu as déjà fait ce genre d’opérations, si tu encourage les gens à le faire, ce que tu en penses et est-ce que tu as des conseils à donner aux débutants et aux futurs vendeurs Amazon qui veulent se lancer, mais qui ont des doutes ou qui ont le tract ?

Michael Ferrari :  je pense que c’est une excellente niche, toute la partie commerce, après comme toujours, plus il y a du monde plus c’est saturé et plus c’est difficile, je pense que c’est quand même un moment où il n’y a pas encore trop de monde, c’est sûr que dans un an ou deux ça sera autre chose, donc il faut foncer, ce qu’il faut dire c’est qu’il faut foncer. Je pense que pour réussir dans ce secteur il faut viser le développement d’une marque avant tout et ne pas se contenter d’acheter des produits sur Aliexpress et les revendre sans rien faire de plus, je pense qu’il faut vraiment se concentrer sur le développement d’une marque, une gamme de produit, pouvoir contacter des fournisseurs qui connaissent tes produits et ta marque, c’est un peu ça la voie royale dans ce type de business.

Taher : tout à fait, il faut avoir une marque développée, avoir une ligne de produits, développer une certaine confiance dans la relation avec les fournisseurs avec qui on traite régulièrement. Merci pour le conseil parce que c’est exactement ça, aujourd’hui j’ai une marque, c’est ce que je montre aussi à travers mon blog, les étapes à suivre pour se lancer sur Amazon. Est-ce que tu aurais quelque chose à dire en général à ceux qui veulent se lancer et qui cherchent l’indépendance financière ?

Michael Ferrari : il faut se bouger, je pense que le maître mot est qu’il faut se bouger, déjà mentalement évoluer et mettre en œuvre des projets qui apportent de la valeur, comprendre vraiment cette notion de comment est-ce qu’on apporte de la valeur.

Taher : qu’est-ce que tu conseilles à lire ou à découvrir par rapport à la notion d’argent et comment utiliser son argent efficacement ?

Michael Ferrari : il y a un peu le livre de référence qui s’appelle « Père Riche, Père Pauvre » de Robert Kiyosaki, ce n’est pas vraiment un livre technique c’est plutôt un livre d’inspiration, c’est vraiment un livre sympa.

Taher : oui c’est vraiment le livre qui a inspiré beaucoup de monde—

Michael Ferrari : oui c’est un livre qui est assez cool.

Taher : il change vraiment l’état d’esprit par rapport à la notion d’argent, le concept d’argent, comment faut-il utiliser son argent, ce n’est pas seulement un moyen pour consommer et vivre confortablement c’est aussi un moyen pour investir et chercher à créer de la valeur.

Michael Ferrari : exactement.

Taher : merci Mickaël, je ne te prends pas de plus de ton temps, je sais que ton temps est précieux.

Michael Ferrari : avec plaisir.

Taher : je te suis de près et j’aimerais si tu veux, nous parler des derniers produits sur ton blog et encourager les gens à aller les voir et les acheter.

Michael Ferrari : oui avec plaisir, je pourrais te donner un lien si tu veux tu peux le mettre pour les gens qui veulent en savoir plus.

Taher : oui tout à fait, mais quels sont tes derniers produits ? Je sais que tu fais des formations sur ton site encore, est-ce que tu as des nouveautés ?

Michael Ferrari : là je travaille sur la prochaine version de l’académie Esprit Riche, ça sera la prochaine qui va ouvrir en mars, c’est ma formation qui contient tous les piliers de l’indépendance financière, je travaille sur ça en ce moment, je suis en train de préparer une nouvelle version qui soit hyper complète et encore plus puissante que ce qu’il y avait avant.

Taher : une sorte d’école ?

Michael Ferrari : oui voilà exactement, c’est une école en ligne pour apprendre à investir en immobilier, en bourse et créer un business sur Internet, donc vraiment apprendre à utiliser tous les piliers que j’ai utilisé.

Taher : et on rappelle qu’il y a trois piliers : Internet, bourse et immobilier, l’académie Esprit Riche permet d’apprendre comment utiliser son argent efficacement et se lancer sur l’un de ces piliers.

Michael Ferrari : exactement, dans l’académie il y a 640 membres aujourd’hui, ce que je veux faire c’est créer une communauté de personnes qui partagent la même démarche et qui s’entraident, aujourd’hui quand tu entres à l’académie, tu trouves facilement quelqu’un à côté de chez toi, il y a des clubs, il y a des discussions, le but est que ce soit une expérience complète d’apprentissage et de mise en œuvre des trois piliers.

Taher : merci Michael, on encourage les gens à aller voir ton blog www.esprit-riche.com, cela fait longtemps que tu l’as lancé, en 2007 je crois ?

Michael Ferrari : ça fait 10 ans.

Taher : oui ça commence à dater, on doit passer par ce blog si on est intéressé par le sujet, je vais encourager mes lecteurs à aller voir ce que tu proposes sur ton blog, je rappelle qu’il y a du contenu gratuit et du contenu payant aussi.

Michael Ferrari : c’est ça, tout à fait.

Taher : c’est super intéressant, moi j’ai commencé par aller sur ton blog et le blog de Cédric Annicette aussi, vous êtes tous les deux des références en France par rapport au sujet de l’indépendance financière. Je te remercie encore pour ton temps et ta disponibilité et je te souhaite encore du succès et du succès.

Michael Ferrari : merci.

Taher : merci Michael et à bientôt. Je te soumets le podcast, je vais leur retoucher un peu et tu me diras ce que tu en penses et si quelque chose ne te va pas je peux la modifier.

Michael Ferrari : ok ça marche, avec plaisir.

Taher : merci, bonne journée.

Michael Ferrari : bonne journée à toi, à bientôt.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *