e commerce : quels sont les meilleures techniques ?

e commerce est synonyme d’entrepreneuriat et liberté.

Dans l’ère du numérique et internet, il serait presque curieux, de nos jours, de ne pas “essayer”  de monter au moins UN business sur la toile.

Dans cet article, j’essaye de faire le tour des différentes opportunités qui se présentent à vous et que vous pouvez saisir dès maintenant.

Quels sont les meilleurs techniques de l’e commerce et quels sont les avantages et inconvénients des uns et des autres.

C’est parti !

1/ Le dropshipping

Comment ça marche ?

Vous trouvez un produit et son fournisseur

Vous passez un accord sur le prix

Vous créez une page de vente sur un site

Vous faites venir des clients sur le site qui commandent

Le fournisseur envoie l’article au client

Vous êtes payés

e commerce dropshipping
e commerce dropshipping

Avantages de l’e commerce en dropshipping

Belles marges

Simple à mettre en place

Pas de stock à gérer

Pas de frais de stockage et d’expédition élevés

Inconvénients de l’e commerce en dropshipping

Métier demandant un bon niveau de SEO

Un budget campagne est nécessaire

Trop de concurrence

Tout le monde veut commencer par le dropshipping  à cause de sa simplicité

2/ Le “online arbitrage”

Comment ça marche ?

Vous achetez un produit moins cher

vous le vendez sur Amazon moins cher

Amazon envoie le produit au client

Vous êtes payé

vendre en ligne online arbitrage

Avantages de l’e commerce en online arbitrage

Marges élevés

Très rapide et efficace

Pas de frais de stockage et d’envoi

pas de gestion de stock

Pas mal d’opportunités

Inconvénients de l’e commerce en online arbitrage

Vous achetez une marque et vous la revendez

C’est limite illégal sur des grosses quantités : Vous devez avoir une autorisation pour vendre le produit de la marque

Vous ne développez pas votre marque et vous ne proposez pas une ligne de produits

Vous ne nouez pas de relation à long terme avec le client

3/ Amazon FBA

Comment ça marche ?

Vous envoyez votre stock sous votre marque dans les entrepôts Amazon,

Amazon s’occupe de l’emballage, l’expédition, le stockage et le service après-vente

Vous rédigez une page de vente sur Amazon

Le client est envoyé par Amazon sur votre page

Le client achète

Amazon expédie le produit

Vous êtes payés

e commerce Amazon FBA
e commerce Amazon FBA

Avantages de l’e commerce en Amazon FBA

Belles marges sur des grosses quantités (>200)

Vous ne vous occupez de rien, Amazon vous amène du trafic et s’occupe d’expédier votre produit

C’est un business totalement passif

Inconvénients de l’e commerce en Amazon FBA

Faibles marges pour les petites quantités

Frais de stockage parfois élevés si votre produit prend de la place dans les entrepôts

Nécessité de s’occuper de son business avec les campagnes sponsorisées Amazon et en dehors de Amazon

Nécessité de se démarquer

Le client est celui d’Amazon pas le vôtre. Mais vous pouvez utiliser ce “hack” redoutable pour récupérer son contact

4/ Se lancer en “Private label”

e commerce private label
e commerce private label

Avantages de l’e commerce en Private label

Vous construisez une ligne de produits, une marque

Vous fidélisez votre clientèle

le vrai plus est votre carnet clients qui valorise votre entreprise

Marges élevées sur du gros stock

Lancements de produits plus faciles grâce à une clientèle fidèle

Inconvénients de l’e commerce en Private label

Démarche un peu lourde et nécessite du temps pour devenir efficace

Marges faibles sur petites quantités

Ligne de marque serrée, très peu de flexibilité pour pivoter ou élargir la gamme sinon perte de clientèle

Conclusion

Mettez-vous dans le bain en commençant par le “online arbitrage”. Un petit budget, une petite page facebook ou une petite page de vente sur Amazon et hop, vous avez vos premières ventes en quelques heures.

Je déconseille fortement cette pratique par la suite au risque de vous faire cibler par les marques que vous revendez. à moins d’avoir leur autorisation.

Essayez, ensuite, le dropshipping. Vous allez rapidement vous rendre compte que vous êtes noyés dans une forte concurrence mais cela reste, néanmoins, un excellent moyen pour comprendre le SEO et le référencement naturel. Ne vous voilez pas la face : à moins que vous soyez un as du référencement, vous n’allez pas engendrer beaucoup de ventes. Voyez cela comme une expérience utile à votre apprentissage et qui vous servira par la suite.

Et la suite c’est… Amazon FBA bien sûr 🙂

Ce que je kiffe dans ce canal de vente est la chose suivante: la passivité du business. On s’occupe de rien ! quand je dis rien c’est Nada, Walou !

Bon ok, j’avoue, qu’il faut lancer quelques campagnes Facebook et Amazon mais ça sera juste au début au lancement du produit. Histoire de lui donner un coup de boost, mais une fois que la fusée est lancée, rien ne peut l’arrêter. Le trafic est automatique avec un petit effort au début. Seulement, comme j’ai déjà évoqué là-haut, l’inconvénient majeur de ceci est les faibles marges pour les petites quantités.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Seller-Pulse : interview du créateur

El la voie royale dans tout ça, alors ?

Eh bien, vous l’avez devinée, c’est du “Private Label” !

Le but du PL est d’enrichir son carnet d’adresses clients pour pouvoir revendre son business plus tard !

Vous voulez savoir quelle est la voie encore plus royale ? le saint Graal ? le Top of the Top ?

Faites un tour sur kick starter, cela va vous rafraîchir les idées !

Mais avant de brûler les étapes, on a tous beaucoup à apprendre de l’e commerce avant de créer un nouveau produit !

J’offre un bonus exclusif issu de ma formation pour tout commentaire et partage de cet article. Il suffit d’écrire le commentaire ci-dessous et vous recevrez automatiquement le bonus.

Dans ma route vers le PL, je parlerais la prochaine fois, de ma galère de dépôt de marque à l’INPI et pour quelles raisons j’ai été opposé, et ce que je compte faire…

à votre succès,

Tahar.

 

 

 

Spread the love

3 thoughts on “e commerce : quels sont les meilleures techniques ?”

  1. Merci pour cet article, mais je n’ai pas bien saisi : quel est le rapport entre la voie royale et Kickstarter ? Tu veux dire revendre un produit pas cher sur Kickstarter ?

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.