Article Olivier Roland v3

 

dans quoi investir

L’argent, quel est sa réelle utilité ?

Bonjour,
Nous avons tous un jour connu ce questionnement sur l’intérêt de toujours gagner plus d’argent.
Aujourd’hui, la monnaie perd de la valeur suite à l’inflation, mais aussi à cause d’une politique économique faible. L’idéal serait donc de l’exploiter le plus possible. Vous pouvez par exemple vous procurer une belle voiture, une villa luxueuse, ou pourquoi pas le voyage dont vous avez toujours rêvé ! Il ne faut cependant pas oublier que l’argent permet également de produire de la vraie valeur. C’est le cas quand on acquiert de l’immobilier destiné à la location, mais aussi lorsque l’on développe une entreprise physique ou que l’on investit dans les métaux précieux.
Robert .T.Kiyosaki, un businessman fortuné originaire de Hawaï, avait libéré la parole sur la notion de l’argent en s’exprimant sur le manque d’éducation et de compréhension sur sa réelle utilité.
Selon lui, les fortunés font travailler l’argent pour eux, et non l’inverse.
C’est ça, la clé de la réussite pour un investisseur fructueux.
Au départ un moyen nous permettant de consommer, l’argent se retrouve donc vite essentiel à la notion d’investissement. Il peut être utilisé à travers trois approches d’enrichissement principales: l’immobilier, la bourse et internet. Ces trois approches demandent de la disponibilité, de l’intérêt prononcé et de la patience afin de les maîtriser. Malheureusement il n’existe pas encore de formule magique pour arriver à la réussite d’un jour à l’autre, l’apprentissage et la persévérance resteront vos meilleurs alliés.
Lorsqu’une approche génère une source de revenus passive et régulière allant au minimum à 25% de ses revenus salariaux classiques, elle sera alors considérée comme rentable. Imaginons que je touche 2000€/mois et que mes investissements en bourse me rapportent 400€/mois de manière régulière, cela signifie que l’approche « bourse » est une approche rentable (personnellement). Dans le cas où je toucherais moins de 400€/mois via cette approche, je devrais alors me reposer sur les autres pour compléter mes revenus passifs. Par conséquent, la rentabilité d’une de ces approches peut être définie de cette façon : c’est le principe que celle-ci engendre au delà de 25% de son salaire en rémunérations passives et régulières.
En plus de ces trois approches classiques, je souhaiterais en développer une quatrième, avant de tenter de répondre à cette question : quelle approche serait la plus efficace pour engendrer des revenus ? Il s’agira bien évidemment de mon avis personnel, basé sur mes diverses expériences.

Les 4 approches de l’enrichissement

L’approche immobilière

dans quoi investir : immobilier

 L’approche immobilière n’est pas d’une très haute rentabilité, mais elle est par contre d’une grande solidité. C’est également la plus facile à comprendre et une fois mise en application, elle restera aussi la plus régulière. Sa basse rentabilité sera dès lors compensée grâce au montant important de l’investissement. Qu’il s’agisse de mise en location ou d’achat-revente, l’immobilier est l’approche de base, facile d’accès, à laquelle on peut se fier mais également simple à gérer pour un investisseur averti. Sa réussite repose sur la réponse à l’une des plus grandes nécessités de l’être humain : se loger.
L’approche boursière

dans quoi investir : bourse

 Cette approche est probablement la plus rentable de toutes, à partir du moment où on y est correctement formé. En effet, la bourse peut s’avérer difficile à comprendre ! Cependant, avec un apprentissage assidu, sa rentabilité sera grande. Pour moi, la bourse est un investissement à considérer sur la durée. Aujourd’hui encore, je me forme continuellement et j’investis dans une assurance-vie qui me rapporte de 15 à 20% annuellement, ce qui me permettra de rester indépendant financièrement lorsque je prendrai ma retraire. Personnellement, la bourse n’est pas encore une source rentable pour le moment, car je ne me considère pas assez formé pour faire face aux oscillations et à l’instabilité des marchés.
L’approche entreprise, ou « business »

dans quoi investir - business

Développer une entreprise physique est l’idéal et l’aboutissement de chaque investisseur aspirant à une indépendance financière. Il ne faut donc pas confondre un travail indépendant et un business. Lorsque l’on travaille à son compte (artisan, commerçant…), on reste salarié (de nous-même) car on se rémunère pour un temps donné de sa personne. Être indépendant économiquement ne veut pas forcément dire être indépendant financièrement, bien que l’inverse soit vrai. Le concept de business est donc un acte de vente de produits physiques (biens ou services) qui ne repose pas sur votre présence. Votre entreprise fonctionnera sans vous, que vous soyez en train de dormir ou de faire du vélo dans la montagne, et engendrera du profit. A condition bien évidemment de concevoir sa marque et son produit, en plus de trouver une zone de chalandise attrayante. En conclusion, comprenez la différence entre travailler dans et sur son entreprise.
La qualité rentable d’une entreprise physique se situe entre celle de l’approche immobilière et de la bourse. On sera plus facilement formé à cette approche comparée à l’approche boursière, mais le seuil de formation nécessaire à sa réussite restera plus élevé que pour l’approche immobilière.
On peut remarquer qu’une entreprise physique a le taux de conversion le plus intéressant. Pour un consommateur qui visite votre magasin, un passage en caisse est très fréquent. Le taux de conversion avoisine donc les 100%. Ce résultat s’obtient grâce au fait que les consommateurs peuvent toucher et voir le produit, et donc l’évaluer de manière tactile et visuelle.
L’approche internet

Ce n’est probablement pas une surprise pour vous, dans notre société actuelle tout se passe sur internet. Dès lors, que signifie « s’enrichir » par le biais d’internet ? Il s’agit simplement de créer du contenu (blog, articles, vidéos…) et/ou de vendre de la valeur (guide, formation…). Si on répond à un besoin spécifique et réel, cette approche est d’une rentabilité élevée sans pour autant nécessiter beaucoup de moyens ou d’apprentissage. Çà permet également de cibler une très large clientèle pour répondre à leurs besoins et trouver des solutions à leurs problèmes.
Il faut également souligner le fait que le taux de conversion bas d’un site internet qui propose uniquement des services virtuels, est compensé grâce au nombre important de visites qu’une entreprise physique n’aurait pas eu. Ce faible taux est justifié par l’absence de contact direct entre le client et le produit, dès lors virtuel et apportant une valeur morale et donc peu palpable.
Il y a deux types d’approches sur internet : vous pouvez vous orienter vers un site qui propose un produit ou bien faire du blogging.
Bien que je puisse vous donner mon avis sur l’approche site internet, j’aimerais plutôt vous parler du blogging car il constitue une majeure partie de mon expérience.
Tout d’abord, pour trouver une idée de blog : faites une liste de vos passions. Puis faites une liste de vos compétences. Voyez si certaines de vos passions croisent certaines de vos compétences. Ensuite analysez le potentiel économique de chacune de vos passions et chacune de vos compétences.
Vous pouvez aussi trouver une idée de blog en voyageant dans le temps. Partir à l’étranger dans des pays comme les États-Unis ou le Japon est une excellente manière de voyager dans le temps. Bien souvent, ces pays sont en avance de plusieurs années sur les pays européens dans les technologies et l’entrepreneuriat. Vous pouvez puiser dans ces pays des idées à apporter dans votre pays. D’autres pays sont en revanche en retard par rapport au votre, et vous pourrez y amener des idées banales de votre pays qui y seraient vues comme des innovations.
Trouver une bonne idée de blog est un excellent début ! Mais quelle est la recette secrète d’un blog qui marche ?
Un blog doit son succès à trois piliers majeurs: le trafic, l’expertise et la confiance :
  • Le trafic : le trafic d’un blog est son premier allié. C’est comme l’audience d’une émission télé, le sujet doit avoir un minimum d’intérêt et de recherche sur google pour amener des visiteurs. Il faut ensuite travailler ce qu’on appelle le SEO (Search Engine Optimization) ou recherche naturelle.
  • L’expertise : l’expertise est le fait d’avoir une expérience dans un sujet, d’asseoir une certaine autorité. Il y a expertise interne et expertise perçue. L’expertise intrinsèque est celle correspondant à vos compétences réelles. L’expertise perçue est celle que vous communiquez à votre audience. C’est bien là le problème. Bien souvent, les personnes compétentes ont du mal à véhiculer une bonne image et bien se vendre, ainsi l’expertise externe est bien inférieure à l’intrinsèque. Un entrepreneur malin sait que le marketing éthique est indispensable pour montre une bonne image et refléter au mieux son expertise intrinsèque. Même les meilleurs produits ont besoin de marketing efficace.
  • La relation et la confiance : la dernière chose à laquelle s’attendent les clients aujourd’hui c’est d’être traités comme des numéros et d’être victimes d’une grosse entreprise sans scrupules. Les gens veulent faire affaire à des êtres humains qui interagissent avec eux personnellement, même à distance.
Ensuite, il va falloir mettre en place un système : d’abord, ce qu’on appelle un tunnel de vente (en anglais funnel ou entonnoir) qui amène du trafic sur votre blog en référençant le site sur les moteurs de recherche. Ensuite, proposez de la valeur comme un livre ou vidéo gratuite. Cela permet au prospect de s’inscrire en fournissant son adresse mail et de s’abonner à votre blog en renseignant son émail perso à travers un formulaire.  Et finalement, proposer une valeur plus élevée concrétisée par un lancement d’un produit phare permettant de résoudre LE problème. Ce problème peut être aussi varié parmi la panoplie des soucis de notre temps tel que perdre des kilos, gagner plus d’argent, voyager plus. Si vous ne savez pas quel problème résoudre, posez la question simplement à vos prospects : ” quel est le plus gros obstacle qui vous empêche d’accomplir votre objectif aujourd’hui ?”.
Créez ensuite un ou plusieurs avatars représentatifs de vos clients. Ce sera à lui que vous vous adresserez dès que vous voudrez communiquer auprès de vos prospects.
Tenir un blog a plusieurs avantages tels que partager une passion, proposer de la valeur, et bien sûr, créer une nouvelle source de revenus. C’est une des meilleurs moyens d’enseigner un domaine et de l’apprendre.
Cependant, si vous n’aimez pas écrire un article par semaine et travailler dur pour faire de votre blog un générateur de bénéfices efficace, alors cherchez plutôt de côté d’une solution e-commerce ou un site de services en ligne. Là, au moins, les gens savent ce que vous proposez sans que vous soyez obligés de partager du contenu gratuit chaque semaine pour faire connaitre votre blog.
Quoi qu’il en soit, dans le blogging, comprenez qu’il vaut mieux être imparfait et agir malgré tout que d’attendre une perfection qui n’arrivera jamais, d’autant que personne ne s’attend à ce que vous soyez parfait, surtout au démarrage.
Dans tous les cas, vous auriez formidablement accéléré votre apprentissage d’un domaine tout en profitant de cet effet de levier extraordinaire qui est internet. Ou juste avoir le style de vie que vous voulez !

Résumé

Maintenant, résumons ce qu’on vient de dire sur ces 4 approches dans ce tableau :
Caractéristiques Bourse Immobilier Business Internet
Rentabilité Très élevée Faible Élevée Très élevée
Formation Élevée Faible Moyenne Faible
Taux de conversion N/D N/D Très élevée Très faible
Voici ce qu’on peux en déduire :
Comparée à l’approche boursière pour laquelle il est préférable d’avoir une formation assez poussée, la rentabilité de l’approche internet est équivalente et a l’avantage de ne pas demander une grosse dépense au préalable. Si on parvient à réunir ces qualités avec le haut taux de conversion d’une entreprise physique, on en arrive à contrebalancer le taux de conversion bas de l’approche internet. En résumé, vendre des biens physiques sur internet devient l’approche la plus efficace, bénéficiant des avantages des autres.

Conclusion

Si on veut gagner de l’argent, il est plus que nécessaire de comprendre son utilité. Il sert évidemment à en vivre, mais surtout à l’investir!
Placer son argent dans une banque n’est plus le premier réflexe à avoir. L’idéal reste de l’investir dans une des quatre approches de l’enrichissement : immobilier, bourse, entreprise physique ou internet.
Quelle que soit l’approche, le mieux est de se former pour trouver ses marques et surtout arriver à déterminer celle qui conviendrait davantage à ses envies et intérêts.
Il ne reste alors qu’à choisir une ou deux approches dans lesquelles investir.
Au bout du compte, pratiquer et passer à l’action est nécessaire, même si le résultat n’est pas exemplaire !
Vous devez prouver à vous-même et au monde, que votre business-model est bien rentable, et ce, avec le minimum de dépenses, de temps et d’énergie. Mettez en place une étude de marché sur internet pour réduire les incertitudes et récolter des informations importantes pour la suite. Profitez-en pour créer votre signature et utilisez le pour bâtir une liste de prospects qualifiés intéressés par ce que vous proposez. Puis définissez votre entreprise en trouvant son nom et sa proposition unique de vente (slogan), si possible centrée sur les bénéfices. Éventuellement en utilisant un sondage et des tests pour déterminer les plus parlants.
Je vous remercie d’avoir parcouru cet article jusqu’au bout, et vous invite à visiter mon blog e-amazonien.fr dans lequel vous pourrez voir la manière dont j’allie les approches entreprise physique et internet, en devenant rentier grâce à Amazon FBA.
À très bientôt et à votre succès !
Ayed l’Emazonien,

Spread the love